Accéder au contenu principal

Biographie

Présentation de l'auteur


Jean-François GOMEZ est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'éducation spécialisée et l'engagement de ses acteurs. Il a exercé plusieurs fonctions dans le secteur social et médico-social en commençant par exercer sur le terrain.
Né à Beziers, il effectuera ses études générales où il aura comme concitoyens au lycée Henri IV-le Lycée de Jean Moulin- son ami Luciano Battaglia, devenu guitariste prestigieux et Jean-Bernard Pommier pianiste et chef d'orchestre surdoué . Jean-François Gomez aura comme autre camarade d'école André Bach, devenu Saint Cyrien puis général, lequel se fera connaître par ses travaux sur l'affaire Dreyfus et les poilus de quatorze "fusillés pour l'exemple".


Il s’engage dans le métier d’éducateur dés l’âge de 20 ans,après avoir milité dans les mouvements de jeunesses (Cadets du Languedoc et Scoutisme). Puis il se formera successivement au Centre Psychothérapie de Vitry Sur Seine dirigé par Georges Amado (Ecole du Dr G.Heuyer), où il rencontrera Maurice Capul et Guy Dréano, puis à l’Institut Pédotechnique de Toulouse à Saint-Simon, où il rencontrera le docteur André Chaurand et François Tosquelles, acteurs importants du mouvement de désaliénisme psychiatrique après la guerre à l'hôpital de Saint Alban en Lozère :

Tosquelles préfacera son premier ouvrage, Un éducateur dans les murs, témoignage sur un métier impossible.

Jean-François Gomez travaillera de nombreuses années comme éducateur spécialisé, à Saint Jory de Chalais (Dordogne), Ambarès (Gironde), Fontvielle (Bouches du Rhone), Bourg La Reine (Haut de Seine), Le Chesnay (Yvelines), dirigera un IMPRO à Bourg La Reine pendant 6 ans, puis un Foyer d'hébergement d'adulte handicapé pendant 19 ans à Montpellier (Hérault).

Il effectuera une formation d'accompagnateur de stages (deux ans et un mémoire à l'époque où cette formation existait) puis de Conseiller Pédagogique chargé de supervision à l'École de Buc- Versailles (formation avec Guy Dréano) et exercera cette fonction pendant plusieurs années auprès de cette école.

C'est à Paris qu'il entreprendra, toujours en travaillant comme éducateur sur le terrain, des études de psychomotricité à l' l.R.S.P.(Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice) qui le familiariseront aux thérapies à médiation corporelle, à la psychosomatique et la relaxation.Reçu major de sa promotion puis engagé plusieurs année comme professeur vacataire, il ne pratiquera toutefois jamais la psychomotricité en tant qu'activité thérapeutique individuelle, ses intérêts le conduisant très vite dans ses recherches sur les rituels et les histoires de vie, les formes culturelles et institutionnelles de la vie en collectivité, s'appuyant sur des observations de terrain avec les personnes handicapées.

Tout en assurant son premier poste de directeur à l' IMPro de Bourg La Reine, il commencera un travail d'analyse, -commencé avec le psychanalyste et sociologue Gérard Mendel, auteur de la Révolte contre le Père (1968) fondateur du mouvement sociopsychanalytique,- et poursuivie à Paris et Montpellier.

Dans sa période arlésienne,Il rencontrera l'éducateur et écrivain Fernand Deligny à Monoblet dans les Cévennes et participera avec lui à la tentative de la revue Les Cahiers de l’Aire (1969-1972) qui a fait l'objet d'un ouvrage chez l'éditeur éres ( Toulouse). Devenu directeur à Montpellier après sa période parisienne, il participera à la fondation et à la gestion, dans le cadre de l'Association des Directeurs d'établissements du Languedoc Roussillon à la revue Les Cahiers de L'ARDESS(1992-1998). Il est titulaire du CAFDES (Ecole de la Santé Publique) et d'un doctorat troisième cycle en Sciences Humaine obtenu à l'université de Tours.

Aujourd'hui, Jean-François Gomez installé dans le Gard ( Aigues-Mortes)se consacre à l'écriture, aux témoignages, à la formation et la supervision. Attaché depuis toujours à chercher et transmettre, il s'est toujours réservé à côté de la pratique quotidienne de son métier des tâches de formation. Il intervient dans plusieurs centres et universités et est conseiller de plusieurs associations préoccupées de questions de handicap ou d'exclusion. Il collabore régulièrement aux revues Cultures & Sociétés (dont il a créé la société des amis et lecteurs de cette revue), appartient au comité de rédaction de "Vie Sociale et Traitements" (revue des CEMEA, mouvement international d'éducation populaire) et a dirigé plusieurs numéros de ces revues (voir bibliographie). Il a reçu le prix de littérature Joseph Peyré de l'association Renaissance Aquitaine. Il a été parrain de la promotion d'éducateurs spécialisés de l' ITS de Tours (2007-2010) et d'une promotion de CAFERUIS (Formation de cadres intermédiares) de Mulhouse (2010-2012). Il participe à plusieurs comités d'éthique.

Les publications

Les livres de Jean-François Gomez évoquent la situation ambiguë et paradoxale du travail social, et des populations d'exclus dans une société anomique et déshumanisée. Il développe, dans ces ouvrages et ces articles, une pensée éthique à l'intention des travailleurs sociaux, et d'une manière plus large, de ceux qui sont "présences proches" des "exclus, des reclus et de perclus" (Gaston Pineau).

De plus il insiste, selon plusieurs modes, sur l'intérêt pour le travailleur social de mieux comprendre les processus de dé-symbolisation et de perte de sens qui délitent le lien social dans nos sociétés post et hyper-modernes. Une de ses sources d'inspiration est le courant de psychothérapie institutionnelle associé à une réflexion essentielle sur la question des histoires de vie, qu'il a étudié à Tours avec les chercheurs Gaston Pineau et Martine Lani-Bayle.

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle publication - Le "gai savoir" des éducateurs , éloge des transparents

J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon ouvrage "Le "gai savoir"des éducateurs, éloge des transparents" aux éditions L'Harmattan, collection de Gaston Pineau "Histoires de vie en formation.
Il a été présenté de façon confidentielle à la Librairie alternative de Montpellier Tapuscrit et d'autres présentations et causeries sont prévues à Aigues-Mortes, Nîmes et Montpellier.
Un regard "poéthique" sur l'éducation spécialisée et ses acteurs.Sera disponible à la Tapuscrit et à l'Harmattan https://www.editions-harmattan.fr/livre-9782343170886

Extrait du livre  Epilogue 
Le Chant de Lokolela 
Pauvres, voilà bien ce que nous sommes devenus, pièce par pièce, nous avons dispersé l’héritage de l’humanité, nous avons dû laisser ce trésor au mont-de piété, souvent pour le centième de sa valeur, en échange du monde actuel.
Walter Benjamin « Le but de l’éducateur, déclare Paolo Freire, n’est plus seulement d’apprendre quelque chose à son…

Blessures et Lumière - Jean-François Gomez - Présentation et lectures à ...

Dossier pour une institution vivante - VST 143 - 2019

Le dernier numéro de la revue VST sur l'institution

VST n° 143 -2019