Accéder au contenu principal

Publications 2017

In  revue Empan, Toulouse, N° 105, L’amour du travail
Article : Aimer son travail : 13 novembre 2015 dans un hôpital parisien,
pp. 88-95, Mars 2007.

A partir du récit de la nuit du 13 novembre 2015 à l’Hôpital Saint Antoine à Paris, proche du Bataclan, l’auteur étudie le comportement du personnel hospitalier, pris dans la tourmente d’évènements exceptionnels. La gravité de la situation va les obliger à s’adapter très rapidement ; les principes de hiérarchie et d’organisation se verront radicalement modifiés. L’auteur en tire des réflexions actuelles sur les orientations managériales à l’hôpital, puis par extension sur les évolutions du travail social, alimentées par les travaux récents de deux sociologues. Pour l’idéologie managériale, la grande inconnue est précisément la « merveille » qui s’est produite à Saint Antoine et qui  a pu enfin se libérer : la capacité des professionnels d’aimer leur travail et de s’y investir en pleine capacité.

Mots clés : Hôpital,  Situation extrême, Gestion de la motivation, Management.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jean-François GOMEZ vient de sortir une nouvelle publication chez l'Harmattan qui va être présentée dans plusieurs librairies de la région Languedoc-Roussillon.

Stage coopératif à la Gardiole « Tenir, cheminer, créer »

Stage coopératif à la Gardiole « Tenir, cheminer, créer »

I N F O R M A T I O N S   P R A T I Q U E S
Pour toute demande d'inscription, envoyer un mail à jeanfrancois_gomez@yahoo.fr
Dates : du vendredi 4 mai dès 18 heures au lundi 7 mai en début d’après-midi. Logement : La Gardiole, à Conqueyrac (Gard) Pension complète (y compris les draps) : en chambre individuelle ou à deux Matériel pour un séminaire habituel et chaussures pour la balade Prix : 140 euros tout compris (logement, nourriture) dont 40 sont à verser dès la confirmation de l’inscription et le solde sur place. Participants : entre 15 et 20 personnes Transport : Le rendez-vous est fixé directement à la Gardiole, à Conqueyrac, avec arrangement possible avec les organisateurs. Accueil : Le vendredi, un apéritif dinatoire sera proposé à ceux qui seront présents dès 19 heures.

L E   P R O G R A M M E
Autour du thème « Tenir, cheminer, créer », quelques « amis » de la Revue Cultures & Sociétés, proposent une confrontation amicale d&#…

Des nouvelles de Fernand Deligny, ça s’annonce et ça se fête !

Ma lecture récente de l'ouvrage de Fernand Deligny, Lettres à un travailleur social, livre inattendu et étonnant, m'a inspiré l’article que je présente ici et qui ne paraîtra pas dans la presse spécialisée. Il était impossible de ne pas y parler de certains auteurs peu fréquentés dans le domaine, utilisés à l’intérieur d’une méditation très personnelle et interminable. Comme d'habitude, Deligny échappe à tous les cadres et toutes les définitions orthodoxes du travail social et, du coup, convie chacun à trouver son chemin singulier. On pourrait dire aussi qu’il échappe à lui-même.Les admirateurs exclusifs de Graines de Crapule auront besoin de faire quelque effort pour le suivre.

Fernand Deligny, Lettre à un travailleur social, avec Postface de Pierre Macherey, Paris, L’Arachnéen, 2017, 189 p., 16 €.


Des nouvelles de Fernand Deligny, ça s’annonce et ça se fête. En l’occurrence les éditions l’arachnéen nous gratifient d’un inédit de cet auteur, écrit dans les années quatre-vin…