Accéder au contenu principal

Le séminaire coopératif de La Gardiole et ses relations avec la revue Cultures & Sociétés en quelques dates :

Le séminaire coopératif de La Gardiole et ses relations avec la revue Cultures & Sociétés
en quelques dates :

2005 (23 septembre)
 -Après le décès brutal d’Armand Touati, rédacteur en chef de la revue Cultures en mouvement, un groupe de ses amis s’organise pour créer la revue Cultures & Sociétés, sciences de l’homme à partir du réseau de chercheurs déjà constitué, réactivé annuellement par les colloques de Cultures en Mouvement.
2007                               
- Premier numéro de la revue Cultures & Sociétés sur le thème « renaître »qui aura Thierry Goguel d’Allondans comme rédacteur en chef, un comité scientifique prestigieux de 22 membres[1] et sera édité par Jean Ferreux aux éditions Tétraèdre (Paris).
2008
La revue qui souhaite ne pas perdre le contact avec ses lecteurs et abonnés décide d’organiser tous les ans des journées permettant de traiter des thèmes correspondants aux différents dossiers bimensuels. La première journée se passe à La Gardiole dans le Gard (aout).
2009 (Aout)
- Strasbourg. Lors de la rencontre annuelle de Cultures & Sociétés, est créée  l’Association des amis de la revue qui aura son siège déclaré dans le Gard (ACS) et dont Jean-François Gomez sera président.
2012 (26-28 avril)
- stage « Pédagogies d’hier et pédagogies d’aujourd’hui » à La Gardiole où seront évoqués les parcours de Fernand Deligny avec Jacques Lin et un grand témoin de Célestin Freinet. Organisateurs et animateurs: Ce stage n’est pas mis en place par la revue,  mais s’appuie sur une démarche coopérative dans lesquels les deux animateurs (Michel Hugli et Jean-François Gomez qui font partie du Comité de rédaction de  celle-ci), se retrouvent. Son déroulement inspirera grandement la suite de nos activités et leur esprit coopératif.
2013 (31 aout et 1° septembre)
-AG de la revue mise en place par ACS à Chartres et travaux sur le thème : « Révoltes, résistances et réparation ! »
2013
-Les éditions Téraedre cessent leurs activités, Jean Ferreux prenant sa retraite.
2014
- Après la dissolution des éditions Tétraèdre, est négocié un passage de la revue à L’Harmattan (Paris). Le N° 29 de Janvier passe sous sa responsabilité éditoriale après de nombreux échanges et mises au point.
2014 (11 octobre)
- L’association des amis de Cultures & Sociétés lance une journée d’étude à Bergerac en collaboration avec l’Association la Palabre et Anthropoado, sur le thème : « Adolescences, crises, créations institutions. »L’AG annuelle de la revue se fera le lendemain à Bergerac.
2014 (10-12 mai)
- Séminaire coopératif à La Gardiole: « L’écriture de soi, rencontres et séparations ». Une trentaine de membres sont inscrits venant de France, d’Allemagne, de Suisse.
2015
-         De nombreuses tentatives de mises au point ont lieu à Paris avec les responsables des éditions L’Harmattan. De nombreuses défaillances ont lieu notamment dans le suivi des abonnés.
2015 (15 mars)
- Après consultation de ses membres, dissolution définitive de la revue Cultures & Sociétés.
2016 (Octobre)
- quarantième et dernier numéro de Cultures & Sociétés. Edito du secrétaire de rédaction Thierry Goguel d’Allondans à ce sujet.
2017(11-13 juin)
-Au cours de deux journées de travail à Aigues-Mortes, quatre membres proches de la revue (Michel Hugli, Jean François Gomez, Patrick Macquaire, Michel Brioul) envisagent le redémarrage du séminaire coopératif de la Gardiole. Ils réfléchissent  à un thème à proposer aux futurs inscrits.
Déplacement préparatoire à La Gardiole le Lundi pour visite des lieux et possibilités de réservations. Les dates du 4 mai 2018 au soir jusqu’au Lundi 7 au matin sont envisagées, le samedi 5 mai et le dimanche 6 mai en pension complète.



[1] On voit dans les noms du premier comité scientifique : Michel Autés, Georges Balandier, Remy Hess, Boris Cyrulnik, Jean Duvignaud, Ftançois Laplantine, Martine Lani-Bayle, Jean Oury, Claude Rivière.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jean-François GOMEZ vient de sortir une nouvelle publication chez l'Harmattan qui va être présentée dans plusieurs librairies de la région Languedoc-Roussillon.

Stage coopératif à la Gardiole « Tenir, cheminer, créer »

Stage coopératif à la Gardiole « Tenir, cheminer, créer »

I N F O R M A T I O N S   P R A T I Q U E S
Pour toute demande d'inscription, envoyer un mail à jeanfrancois_gomez@yahoo.fr
Dates : du vendredi 4 mai dès 18 heures au lundi 7 mai en début d’après-midi. Logement : La Gardiole, à Conqueyrac (Gard) Pension complète (y compris les draps) : en chambre individuelle ou à deux Matériel pour un séminaire habituel et chaussures pour la balade Prix : 140 euros tout compris (logement, nourriture) dont 40 sont à verser dès la confirmation de l’inscription et le solde sur place. Participants : entre 15 et 20 personnes Transport : Le rendez-vous est fixé directement à la Gardiole, à Conqueyrac, avec arrangement possible avec les organisateurs. Accueil : Le vendredi, un apéritif dinatoire sera proposé à ceux qui seront présents dès 19 heures.

L E   P R O G R A M M E
Autour du thème « Tenir, cheminer, créer », quelques « amis » de la Revue Cultures & Sociétés, proposent une confrontation amicale d&#…

Des nouvelles de Fernand Deligny, ça s’annonce et ça se fête !

Ma lecture récente de l'ouvrage de Fernand Deligny, Lettres à un travailleur social, livre inattendu et étonnant, m'a inspiré l’article que je présente ici et qui ne paraîtra pas dans la presse spécialisée. Il était impossible de ne pas y parler de certains auteurs peu fréquentés dans le domaine, utilisés à l’intérieur d’une méditation très personnelle et interminable. Comme d'habitude, Deligny échappe à tous les cadres et toutes les définitions orthodoxes du travail social et, du coup, convie chacun à trouver son chemin singulier. On pourrait dire aussi qu’il échappe à lui-même.Les admirateurs exclusifs de Graines de Crapule auront besoin de faire quelque effort pour le suivre.

Fernand Deligny, Lettre à un travailleur social, avec Postface de Pierre Macherey, Paris, L’Arachnéen, 2017, 189 p., 16 €.


Des nouvelles de Fernand Deligny, ça s’annonce et ça se fête. En l’occurrence les éditions l’arachnéen nous gratifient d’un inédit de cet auteur, écrit dans les années quatre-vin…